Ben non !

Ce blog qui a été fermé pendant deux jours et devait l'être pour un temps indéfini, voir définitivement, ne l'est plus. La raison qui m'a amené à le rendre inaccessible, est que je me suis aperçu que sur l'un des posts il y avait un commentaire qui m'a fait me poser plein de questions. Notamment, je me suis demandé si j'avais vraiment le droit de m'en servir comme exutoire à mes pensées négatives. Car finalement, je pouvais blesser des gens. Cela pouvait irriter. Et puis, comme je suis le seul maître à bord, je me permets parfois de supprimer certains posts, pour tout plein de raisons. Parfois le texte ne me plaît pas, parfois je le sens parfaitement idiot, parfois aussi parce que je crois qu'ainsi je ne blesserais plus ou encore, parce que je me suis trompé et que cette erreur il me déplaît de la laisser publique. J'ai dé-publié tout un tas de textes, même de jolies textes car de jolies moments, mais la tournure que prend parfois ma vie, me les rend douloureux.

Cela génère donc parfois des commentaires difficiles à lire. Car ils me semblent injustes. Mais étant de nature à considérer que la justice n'est qu'une invention de l'homme, je me suis dit, que le monde, enfin les quelques lecteurs occasionnels de ce blog, avaient le droit de dire ce qu'ils avaient envie, et pour les autres de lire ce que certains pensent de moi. Car bien évidemment, je suis emplie de défauts. D'immaturité, d'égocentrisme, de pleurnicherie aiguë, parfois de vantardise, incapable de voir l'amour que l'on m'offre, et en plus avec tout ça et bien d'autres choses, je ronfle ! Alors, oui, je vais laisser ce blog poursuivre son chemin. J'ai continué à désactiver des posts. Si les commentaires disparaissent avec, nafout ! D'ailleurs, je n'ai jamais supprimé de commentaires, sauf les spams (je devrais peut-être les laisser aussi, au cas où un spammeur se plaint). Ainsi, en laissant ce site en vie, les gens pourront lire ce que je suis et pas qu'en prenant mon point de vue. En même temps, si ça emmerde, ben... faut pas lire ! Je tâcherais tout de même de moins pleurnicher sur mon petit sort... mais avouer que ce serait idiot puisque le sujet ce blog, c'est ma petite vie.... enfin, ma petite mort.

Lâcher vos comms si vous le souhaitez, et si vous estimez que j'en vaux la peine (n'y voyez là aucune forme de narcissisme, mais avouez que si vous êtes là, c'est bien pour lire mes conneries). Soyez plein d'amour, de pitié, de haine, peu importe, venez comme vous êtes, comme dirait Oncle Burger, c'est gratuit ! Mes réponses sont aussi gratuites et parfois gratinées, alors ne vous plaignez pas si j'offre ma tournée ! ;)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.passetemps.net/index.php?trackback/273

Fil des commentaires de ce billet