lundi 10 juin 2024

De tout mon être

Tout mon être l'a aidée à se reconstruire,
Pour cela, mon cœur, il a fallu le détruire.
Maintenant, seul, j'erre sur cette terre dévastée,
Où la faucheuse semble rimer avec paix.

lundi 27 mai 2024

50

50 ans... et seul, comme je me suis toujours senti... Depuis ma plus tendre enfance, cette sensation ne m'a jamais vraiment quittée. J'ai toujours vécu cette solitude et une certaine incompréhension face au pourquoi...

Aujourd'hui j'ai même fait quelque chose d'impensable, je me suis affiché dans cette date particulière. J'ai fêté avec mes élèves de manière impromptue ce moment. Inimaginable !

Je n'ai jamais vraiment accordé d'importance à mes dates d'anniversaires... le lendemain tout est semblable. Mais c'est un chiffre particulier alors voilà... Je n'aurais pas dérangé grand monde avec mon moment d'égo. D'ailleurs c'est cool, ils ont été parfaits.

Et puis la personne que j'aime ne me l'a même pas souhaitée. Cela n'a pas d'importance en soi. Une expression supplémentaire de son égoïsme. Au moins le non message est clair.

Je suis né un lundi, il y a 50 ans, et les lundis ce ne sont pas des supers jours...

vendredi 29 mars 2024

Il y a deux ans

"J'espère que mon absence t'a donné la paix que mon amour n'a pas su."

Cela aurait fait deux ans cette nuit...

jeudi 14 mars 2024

Cœur dans la brume

A la question : "tu n'arrives pas à passer à autre chose ?" je dis non... Je vis avec la sensation que mon cœur est plongé dans une brume épaisse, à la recherche de cet être à qui il vouait son amour. Une brume froide, blessante, dont les éclaircis sont des poignards qui se plongent dedans, et dont les incisions ne sont pas nettes. Alors, il est obligé de fermer les yeux pour ne plus le voir ce brouillard glacial, car il suffit qu'il se relâche pour qu'il se mette à saigner de nouveau. Non, je n'arrive pas à passer à autre chose. Je ne sais même pas, si j'en ai envie. Je me retrouve dans l'obligation de devoir tuer cet amour, si jeune et si palpable. Comme si je devais mettre un terme à la vie d'un enfant... Oui c'est violent, tout comme cette douleur qui enveloppe mon être. Je décide de le garder et de le porter jusqu'à cette éclaircie qui viendra peut-être... Cela ne servira probablement à rien, mais je l'aime cet enfant là.

dimanche 10 mars 2024

Comme un dimanche en silence

Et je viens de réaliser que, malgré une activité résosocialite active, un dimanche est passé et le silence m'a accompagné. Enfin presque, j'ai parlé à mon chien qui m'a gracieusement répondu de ses :"Graoumph !", de l'échange commerciale à la boulangerie, de la télé, un peu de musique... mais pas de discussion. L'absence de cette dernière est toujours étrange quand elle se produit. Certains jours, j'ai pleinement conscience du moment où j'ouvre ma bouche pour la première fois, pour échanger avec quelqu'un.

samedi 9 mars 2024

Baiser

Un baiser d'elle avait le goût de l'éternité

vendredi 8 mars 2024

La caméra

Pendant une séance de coaching communication, j'ai appris que je donne l'impression d'être à l'aise devant la caméra. Ce qui n'est pas du tout le cas. Je dépasse mon envie de me cacher en jouant un rôle, mais à l'intérieur, je suis terriblement mal à l'aise. Je me dis juste, si quelqu'un d'autre le fait, je peux le faire.
Finalement, je suis assez fier de donner cette image, car cela veut probablement dire que je maîtrise ma gêne beaucoup mieux que je ne le pense.

mercredi 8 août 2018

Solitude

Ce soir, j'ai donné mon premier cours au Puerto.... Moment de fierté même si comme je m'y attendais, je ne suis pas entièrement satisfait de ma gestion du cours. Malgré les retours positifs des élèves et leur envie de me revoir... Mais cette nuit, je n'ai personne avec qui partager ce moment.... Une maison vide et pas une personne qui me pose la question....

mardi 22 mai 2018

Ma chambre

J'ai dormi dans ma chambre... Cette nuit après deux ans sans pouvoir le faire, j'ai dormi dans mon lit, dans ma chambre, dans ma maison... Arriver dans cette maison, ma maison, a été une étape si particulière que je vis quasiment en silence, mais qui au fond de moi m'apaise doucement. Pouvoir enfin, utiliser cette pièce qui me semblait si loin d'accès, un autre moment vécu quasi solitairement dans sa joie. Instant que j'ai pu partagé avec mon fils qui a compris à quel point c'était important pour moi. Même l'achat du lit a été difficile, mais je ne voulais plus rien lâcher, c'était le jour même ou rien.

samedi 28 mai 2016

Et je me demande

Et je me demande comment les enfants que l'on s'échange sur le parking d'un super marché, vivent ce moment... Ne serait-ce pas humiliant que de voir exposer aux yeux de tous la séparation ?

42

42 ans et ce n'est guère mieux.... Je ne sais pas où je vais...

mercredi 27 mai 2015

41

41 ans aujourd'hui et l'impression d'être cerné...

lundi 25 mai 2015

Il arrive

Il arrive que l'on rigole sous la pluie et que l'on pleure au soleil.

dimanche 24 mai 2015

Ouh pinaize !

Un blog qui fonctionne ! Dingue ! Après plusieurs mois de fermeture suite à une énième attaque, je me suis attelé à la tâche. Prise de contact avec mon hébergeur, mise à jour du blog car impossible d'y accéder. Bref, maintenant tout est en place et ce billet a plus valeur de symbole qu'autre chose. A défaut de champagne !

vendredi 6 septembre 2013

Adieu gros matou

Aujourd'hui un petit Nuage est parti rejoindre les cieux....

vendredi 18 mai 2012

Il pleut ...

L'impression de n'être qu'une m....

lundi 23 avril 2012

... (la suite)

Allez, hop ! Hop ! Un grand sourire en guise de maquillage et c'est reparti ! Après ce n'est rien, il fait beau, de la musique dans la tête, des torsions au bout des mains, et du mouvement plein les pieds ! Enfants, danse, aïki ! Le reste n'est qu'illusion. J'ai décidément beaucoup trop d'imaginations. Garder la tête froide en toute circonstance, la passion c'est mal. Comme il y a toujours quelque chose qui ne colle pas, à quoi bon se mettre à nu ?

Hier, ma fille a eu neuf ans. Petit bout de femme qui se construit. Ses manières, ses prérogatives, elle s'affirme et elle est belle !

dimanche 22 avril 2012

...

Ça fait mal bordel !!!

mardi 17 avril 2012

Ah ouais !

Bon j'étais parti pour écrire un billet, et voilà ti'pa que je me retrouve avec un blog mis à jour avec les petites galères qui vont bien, au moment où il y a du "j'pa envie" dans l'air.... Bref ! Je viens de clore une petite demi heure de mise à jour, de transferts, de recherches, de modifs de code, alors que j'avais des choses super intéressantes à dire ! Bah ! Puisque c'est ça, il n'y aura rien ! Mais bien sur, genre tu as envie de te faire prier. Cesse de faire ta chochotte et dis ce que tu as à écrire. Je me demande même si cela en vaut la peine, tiens ! Il se pourrait même que tu essaies de noyer le poisson dans l'eau et que tout ce foin ne sert qu'à faire diversion.... Allez ! J'attends !

Lire la suite...

dimanche 15 janvier 2012

La boucle

Oui, parfois l'impression de tourner en rond... Je reviens toujours au même point, en essayant de grappiller à la vie un peu de plaisir et d'amusements. Mais elle est drôlement forte pour vous offrir des leurres et n'oublie pas de vous ramener à la réalité. Tout de même, qu'ils sont bons ces rêves.

- page 1 de 8